Stupéfiante présence

…dans une petite salle, de cela, l’Innommable:

holbein_christ1Le choc de Dostoïevski, qui se tint aussi de longues minutes devant cette toile, aujourd’hui, pour l’avoir éprouvé devant la peinture de cela, si nu, si fort, si oppressant, tu le comprends mieux; tu l’as en toi-même éprouvé – et physiquement l’étouffement en le tombeau, la pesanteur insensé de la roche au-dessus, l’aura très forte et sensible de la toile, mais c’est toi qui gît là et si l’aura flotte dans la salle, c’est qu’elle te quitte,elle la vie, et c’est toi qui gît, qui veux-tu que ce soit d’autre si ce n’est nous tous -, et mettre des mots, là, tranquille le soir chez toi, devant un écran qui ne sait ni ne saura jamais ce que c’est qu’avoir à  mourir, mettre des mots ces ignares qui folâtrent,  dans  cette zone  que silence, silence, infini silence de la méditation hante, oui, tout cela que tu fais te semble un exercice bien périlleux, bien présomptueux, et bien impérieux le geste qui le finira hors de toi. Aussi vas-tu te taire, et tenter de convoquer qui  fait leçon de ténèbres.

prise-de-tete


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :