Faute de mieux, soir

Soir, fin de semaine. La nuit, le balcon, sur cour intérieure. L’espèce de lumière qui règne là, la nuit. Pénombre de tout, la percée de quelques fenêtres qui s’éclairent, sporadiques. Les nuages dans le ciel, rares et légers, diffus. On voit quelques étoiles clignoter, cligner de l’œil, presque, elles aussi, sans fatigue.

Bien éveillé encore, malgré l’heure, tu fumes une cigarette, là, ce soir, dans cette cour obscure et perdue de la province, sous ce ciel. Tu penses, un brin mélancolique aux poèmes à venir, ou pas,  aux mots qui les font, pourquoi ils viennent ou pas, se donnent se refusent s’échappent. En ce moment, ils fusent en toi, tu ne bouges pas, tu ne veux pas les déranger. Tu les retranscriras plus tard, au risque de l’inexactitude, de la perte du rythme offert par la nuit. Tu ne connaitras pas sans peine le pourquoi de tout cela, qui n’est pas de ton erre. Ni les comment, ni les pourquoi. Les questions seules te seront. Leur douleur. Et les soirs, au balcon, à fumer, le soir ou les nuits. Quelques instants de temps. Pur.

Plus vif, trois tons – trois temps – dans le ciel. Du blanc, du rouge, du blanc plus confus, du vert noyé par la distance et la nuit. Point unique mais à trois temps, passage d’un avion de ligne, loin au-dessus. Traversés les nuages, passe tout auprès d’une étoile qu’il occulte, fraction de seconde. Tu aimerais être à son bord, éprouver la poussée des réacteurs, frôler-survoler les nues que tu contemples, l’envol brusque et l’approcher d’étoile, celle-ci oui, qu’il passe en un éclat.

Non,non, pour toi ce soir, balcon , la pénombre presque claire du balcon, le bruissement des boulevards de l’autre côté, le soir, la nostalgie des mots à dire. Ils passent doucement en toi.
Les noter sans les faire fuir, la mémoire, la mémoire est la clé, puis l’écrire après.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :