ruelle

L’ombre froide en la ruelle
que rien ne dissipe
on s’y hâte un peu
même de passage
l’endroit est hostile
une angoisse noue
la gorge à croiser
perdue
sur un sol douteux
la peluche d’un enfant
bleue – on connait son chagrin.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :