icaria 83

C’est chercher loin même désaccordée la note
dire blanc ou noir couleurs du séjour
on l’a déjà fait bien plus avant dans la Nuit

il y faudrait revenir sans relâche
à trouer l’ossature défaite des mots
poussière tombée  de longtemps
la transparence d’un rideau trop vieux
ternie et plus fragile comme feuille sèche
crisse et craque puis se délite
et retrouve le jour à travers ses nervures
nues et souples les voiles que le vent anime

une taie féroce posée sur l’œil s’efface
tout s’éteint du fracas l’horizon sombre
ce qui étreint le regard ne se peut atteindre.


One response to “icaria 83

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :