24 Fugue variation continentale

Il a vieilli parmi eux l’Inconnu
qui veillait dans la cité ancienne
il est resté pour contempler l’eau d’une source

entendre le chant qui naissait au fond du puits
emplissait ses jours d’une musique très douce
il sait qu’ aujourd’hui il lui faut partir

il franchit la porte  revient à la forêt
il connait le pré où sont les ombres de ceux
qui comme lui passèrent

près d’une stèle de granit
dont les lettres s’effacent
ici il s’en ira rejoindre

le chœur impromptu
– il sera parmi les siens
le vent dispersera ses cendres- .


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :