instantané 16 visages urbains

elle s’était endormie
sur le siège d’un salon de coiffure
le visage recouvert d’une pâte blanche
deux tranches vertes lui couvraient les yeux

le jour baissait

les serveurs dressaient des tables pour un banquet
dans la salle immense du café vide
pour tous ceux qui assisteraient au vernissage
dehors la pluie discontinue rythmait les flaques

le soir s’avançait

dans la volée de marches sombres
une trouée plus noire une surface absente
demeurait cicatrice à  l’ossature de métal
à terre  les parements  de granit brisés

la nuit venait
on se demandait quel pas lourd
quelle main violente la suivrait
quel convive de pierre s’annonçait.


One response to “instantané 16 visages urbains

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :