Impromptu 22

Chaque lettre de chaque mot
allait excaver la nuit
d’un creux immense la pierre

mais pour qui mais pourquoi
nul ne savait plus  de longtemps
en déchiffrer les signes

on ignorait même si
ce peu de cendre au bas
d’un bloc plus dur fut un jour

ou un buste
ou un être de chair
à respirer ici

quoi de la langue perdue
à peine glyphes traversent
effarés d’arriver là

fragments à verser
dans la fosse commune
un éclat de ballast

guère plus désormais
mais cela d’eux infrangible.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :