sans filet 173 / III.7 sco(r/l)ie7

et plus rien de tangible
qui ne soit de ces jours

cela qui n’est pas de
parole vient à bruire

pourquoi cette image toujours

   c’est voir dans le vent
la bourrasque
   et là soudain plus près
une feuille
d’être retournée blanche

arrachée

   peut-être sera-t-elle
au lointain
   le jouet d’un enfant
dont la main
   pourra faire merveille
de sa chute

une barque laissée au fleuve

le plein été devant
n’aura pas été autre

que passage du vent
mais l’orage intouché.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :