Vases communicants avec Eric Dubois

François Bon Tiers Livre et Jérôme Denis Scriptopolis sont à l’initiative d’un projet de vases communicants (au départ cela s’appelait le Grand dérangement, pas peu fier d’avoir trouvé ce titre de vases communicants) : Le premier vendredi du mois, chacun écrit sur le blog d’un autre, à charge à chacun de préparer les mariages, les échanges, les invitations. Circulation horizontale pour produire des liens autrement… Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre.

Pour ce mois de mars, Gammalphabets accueille Eric Dubois, et réciproquement.

On met les saisons
dans des boîtes

Qu’on referme
après usage 

On les ouvre
quand le temps le permet 

On met les saisons
dans des boîtes 

Colis fragiles
qu’il faut pourtant ouvrir 

De temps en temps 

Et qu’il faut refermer
soigneusement 

Pétales de rêve
dont l’odeur est tenace 

Au moment de l’ouverture
des boîtes 

Au moment de la fermeture
des boîtes 

Il faut toujours les ouvrir
et les fermer 

Souvenirs conservés
dans un endroit clos 

On met les saisons
dans des boîtes 

Qui ont des bras des jambes
une tête en forme de boîte 

Des boîtes qui nous ressemblent
trait pour trait

Des boîtes que la vie assemble
boîte après boîte 

Des boîtes qui s’ouvrent
et se ferment 

Sourires de l’huître
et de l’arbre 

Dans la circulation
de la sève 

Février 2013,
ERIC DUBOIS.

Eric Dubois est né en 1966 à Paris. Auteur de plusieurs ouvrages de poésie dont  entre autres  L’âme du peintre  ( publié en 2004) ,  Allée de la voûte (2008), Les mains de la lune (2009), Ce que dit un naufrage (2012) aux éditions Encres Vives, Estuaires (2006) aux éditions Hélices ( réédité aux éditions Encres Vives en 2009),  C’est encore l’hiver (2009) , Radiographie,  Mais qui lira le dernier poème ? (2011) sur www.publie.netMais qui lira le dernier poème ?  aux éditions Publie.papier, Entre gouffre et lumière (2010) chez L’Harmattan , Le canal,  Récurrences (2004) , Acrylic blues (2002) aux éditions Le Manuscrit. Participation à de nombreuses revues.  Textes inédits dans les anthologies  Et si le rouge n ‘existait pas ( Editions Le Temps des Cerises, 2010) et Nous, la multitude ( Editions Le Temps des Cerises, 2011), Pour Haĩti ( Editions Desnel, 2010) , Poètes pour Haĩti (L’Harmattan, 2011), Les 807, saison 2 ( Publie.net, 2012), Dans le ventre des femmes ( Bsc Publishing, 2012) … Responsable de la revue de poésie en ligne « Le Capital des Mots ». Blogueur : « Les tribulations d’Eric Dubois ». Chroniqueur dans l’émission « Le lire et le dire » sur Fréquence Paris Plurielle (106.3 fm Paris) depuis 2010.

http://ericdubois.net

http://ericdubois.info

http://le-capital-des-mots.fr


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :