hors — 41

l’empreinte du gel
laissée à rivée par la nuit
et des flaques fractales brûlent

blanches brûlent le regard
quand le jour se lève
— à l’orée des arbres

les cristaux de glace
— des eaux phréatiques
— tout un ciel figé

juste là aller
l’hiver dans les arbres
sans rien autre un souffle.
l’hiver dans les arbres.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :