a_symétrie — 127

comme_un entre-deux
le songe

devant
la proche scène d’ombres
un pas suffit
une voix sourde cherche
chant delà l’inflexion
des corps

quoi ici chute
qui et s’égare seul vers
l’éblouie du trop de lumière
une son inconnue pour seul éveil

et passer outre
— les deux mains orantes.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :