a_symétrie — 131

outre
la forge
d’un plus réel
rêve

vois comme ici
un feu parcourt
les feuillages
et la nuée

le bruit du fer rouge bat
les voies anciennes d’un songe
par quoi ici rejoindre ce qui est

en dépit de tout sur le monde mort.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :