a_symétrie — 167

ici
l’écho a mêlé
la rosée
aux branches la nuit

et la foudre
que dépose
un reflet sur les eaux

la berge est tient encore de ce monde
mais plus loin la barque absente
et sa la flaque de ciel — quelles

sous le cri des oiseaux de proie.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :