a_symétrie — 181

estampe inverse
du le jour clos tient sans
traîne dans le bleu

l’allée encore ouverte
porte de soi la grille
d’avoir été sable

et dessein sur la terre meuble
en grappes de nuit closes
les mûres vont tomber

où sont les ronces vives.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :