a_symétrie — 185

ombre ce qui noue
la forme sans nom
juste
ici
que la ronce recouvre
de grands pans vacants
on ne sait de quelle
main bâtis
ni quelles leurs fins

sinon que le souffle soit
de leur friche
un instant possible.   passage
un passage s’ouvre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :