infimes_ 15

ces feuilles
la ronce
encore vive verte s’enroule
sans fruits autour des coudriers
et la clématite laisse choir
au sein de la friche
comme des fleurs les grains ailés blancs
depuis l’hiver
le temps mêle des lignes de vie à la nuit
et nul ne voit plus l’éclat bref

sauvé mais pourquoi que fait vivre.


One response to “infimes_ 15

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :