infime_20

glyphe
mais de quel nombre
laissé ici immobile
un pilastre de branches
et de ronces puis la nuit
la portée lente des arbres
hiverne un ciel blanc

la pluie froide à même le temps.

peu à peu un feu parcourt la broussaille.


One response to “infime_20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :