infimes – 122

le cœur bat lent
continu bas stable
mais on est ailleurs

tout un monde là
à peine d’ombres sur le mur
derrière quoi voir ne se peut

et de soi on est là
où aller encore
même chemin perdu

au loin des enfances.


2 responses to “infimes – 122

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :