formes de peu — 217

un peu de ciel
flue dessous les arbres
les feuillages dansent
avant la chute

au creux des soirs
quoi songe le jour

on va des chemins
d’encore l’été
le proche paraît
l’immuable même

hors toute limite
une voix perdue.


One response to “formes de peu — 217

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :