nulle part — 47

nul savoir
sinon celui au creux
de la main – une eau tremble
avant qu’on ne la boive
et tout soudain
on comprend que se sont pliées marquées creusées
ici et nulle part ailleurs
des rides des absences

mais que demeure absolu
aussi cela _ des lignes de vie.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :