hs 189 (187b)

vois là-bas
la colline sous la nuée
semble toute un verger
des vivants rares s’y recueillent

sous les arbres
sont écrits les noms de ceux qui
allaient dessus parcouraient les routes
errants ou presque

à jamais hors de tout dicible.

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :