hs 231

là-bas ce sont
des branches et des lierres
et le feu a pris
couleur à la cendre

et vois comme l’eau
à son tour brûle les cieux
inverses en grandes nappes bleues
au bout des bois morts

quel fleuve entre au sommeil.

quoi ici vient dormir du fleuve.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :