h3s 345

des bitumes quoi va 

    on entend des mondes
    l’écho sec des soirs
    ou la pluie tard venue

delà tout l’obscur

    nul ne sait quel chant oeuvre
    quelle nuit où ne pas
    laisser et corps et souffle

on revient pas à pas


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :