h3s 386

soit tout chant un écho

l’oubli ne peut rien
défaire de ceux
au seuil  — l’ombre un feu

depuis la faille où tombe

sans fin la parole
muette et déliée
et pour seule obole

la mémoire des voix


One response to “h3s 386

Répondre à colorsandpastels Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :