h3s 430

deçà les chemins noirs

cela au lointain de soi
un lointain oeuvre en soi
comme on cherche le pain
le corps encore chaud

quelles aubes déjà

une robe d’obscure
venue emporte vivre
parmi au cœur d’ un même feu

et brûle le visible


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :