h3s 449

on va toujours enfant

là où ici se montrent toutes
les lueurs qui font jour
encore pour un temps

hors de ce qui semble être

amont tout ce qui flue
au gré clair des ruisseaux
l’éclat net de quels ciels

le bitume du monde

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :