h3s 526

dedans soi quoi oeuvre

ce n’est plus guère un
souffle ni un songe
mais l’un avec au don l’autre

la trouée d’un ciel

le hasard des routes
montre trace son infime comme un temps
temps — chaque change de visage

ouvert plus au vaste


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :