h3s 527

de toi des jours quel savoir

rien ne le peut ni
dire ni abstraire
mais c’est — une pluie

fait l’eau vive toute

trouble et indistincte parcourue de cercles
quels  cercles se perdent
c’est du peu  tant de riens
parmi rien la voix

émue et tremblée


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :