h3s 582

soit chaque mot
comme_un lierre se pose

ce qui s’élève et luit
juste après la pluie fine
un peu chaude et trop rare

sur l’écorce des choses

cela est sans question
rien n’y mêle parole
le plus simple respire

la lumière des soirs


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :