h3s 923

ce rien qui souffle ici

des murs à quelles fins
la roche semble attendre
cela que démantèle

le vent dans l’herbe haute

l’été la pluie d’averse
laisse le torrent ruisseau perdre
la ruine et le ravin
le lieu sur le ravin
où la ruine est

le temps dedans les pierres


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :