h3s.232

sur la pierre sait le devenir

la forme rouge ancienne et courbe
creuse dans le sable le temps
une argile meuble souple s’en va

au bout de l’arbre presque mort

le chant un et multiple clair
la rivière renoue les mondes
le simple surgit du méandre

méandre qu’émane d’où surgit le simple
flotte un reflet simple

la lumière — un feuillage neuf


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :