h3s 300

quoi revient ici sans autre

rêve le réel du monde
il dort au noir du regard
où seuls vont les grands sommeils

rien que le sable et le vent

la laisse de mer instable
sa mémoire des instants
point — brûle de feu en feu

eux tous que retient le loin


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :