h3s.313

quelle la pluie d’orage

dessous le rideau tout
se mêle à disparaître
seul le bruit du torrent

creuse loin la falaise

et si le vent se lève
on entend plus haut souffle
dans quoi s’ancrent les pins

au coeur même des gypses


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :