hs3s.332

ces voix d’enfants qui jouent

le jour va et se mêle
d’à peine une rumeur
on ne sait d’où venue

hors de tout ce qu’est dire

la brise en fin d’été
la mélodie plus proche
quelques notes très claires

elles sont l’invisible


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :