hs.374

des flammes nues vacillent
quel le souffle qui passe

quel le souffle qui passe
les flammes nues vacillent
ici écoute on entend comme
le vide se déploie

au plus proche silence

on entend que le la musique du temps
efface toute forme
sur la pierre de sable

le vent fait trembler l’ombre


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :