h3s.381

quelle forme se tient

l’aube toujours parmi
rien et cela sillonne
l’espace où l’on se tient

là — une verticale

et plus loin sous les arbres
puis un rideau de brume
on devine le fleuve
sous cet arbre une branche

se penche comme humaine


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :