h3s.387

le main heurte le monde

on est loin ici d’être
un corps enfant perdu
on sait le froid la pierre

et l’abrupt vers plus noir

où la ronce se mêle
aux formes qui s’effacent
d’avoir été l’instant

devant quoi le temps tremble


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :