h3s.349

la nuit tombe en falaises

le monde entier s’efface
et ce sont de grands pans
obscurs de plus en plus

comme savent les pierres

qui demeurent hors sol
les ciels pourtant reviennent
qui demeurent hors sol
rêver on ne sait quoi

être outre le silence


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :