_ _34

on dirait que respire
depuis la rive un arbre
on dirait que respire
l’eau comme_une du fleuve
proche un reflet s’allonge

il est comme un passage
et les nuits sont sans fin
parmi le temps plus lent
que sait la terre noire


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :