h3s.375

dans le soir une brume

on sait le devenir
qui oeuvre sans un bruit
aux prémices du gel

devant le soleil danse

la vie aux lignes simples
vient abstraire le froid
on salue le temps nu

la vague comme_une haute


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :