h3s.400

la rue vide éblouie

plus une trace rien
partout ce sont passages
grands ouverts dans le temps

après l’averse brève

au matin la lumière
dure dans le silence
les ombres sont légères

les soleils inversés


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :