sonne 4

la lumière fait l’aube
comme une place vide
le silence résonne
de tous les bruits absents

et ceux qui ne sont plus
ailleurs que dans les larmes
ou de peine ou de joie
songent ici un dire

plus ample que cela
qui détruit à jamais
ceux qui aimaient d’un monde

l’apparence et la paix
nues — les choses du simple
de haute mélodie


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :