_ _ 73

on saisit la ténèbre
d’aller dans la lumière
et c’est celle des fleuves
qui parcourt toute terre

le vent sait l’étranger
en chaque langue humaine
mais c’est toujours un dire
que rejoindre l’ouvert


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :