_ _155

le vent outre mesure

gifle la pierre ancienne
mais le temps a poli
la plus petite faille

incline chaque cime s’incline

où vient parfois s’ancrer
la colère des mondes
mais plus rien n’a demeure

au point précis qui rompt
même de rompre


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :