l’aube simple plus proche

et la trame des ombres
s’anime peu à peu
on entend que s’éveille

de la couleur absente

sur la toile du pré
çà et là la rosée
brille comme aux lointains confins

la musique un silence


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :