frm_4

cela attend presque rien
un bloc de nuit sous la roche
accueille et nourrit
la terre claire et grenue
les racines du sorbier
déploient au-dessus des pierres
et l’ombre et les feuillages
et les baies rouges de ciels
les hirondelles volent bas
mais l’orage ne vient pas
on voit passer au loin
des formes de mémoire
et ceux dont les pas ici
ont fini vont disparaître


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :