invz_20

ce sont des ciels bleutés

nets et lointains
les nuages hauts déploient
des formes impassibles

comme des trouées ouvertes

parmi les rameaux nus
fins branchages
un chant d’oiseau absent
signe tout un silence

delà le jour de brume


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :