invz_27

la nuit devant soi

dense et plus lointaine
ouverte dans le vaste
gouffre d’ombre un

lac sombre dans quoi la lune

et d’un autre reflet
tout un monde se dessine
où dans l’obscur

traverse au
heurte le hasard


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :