invz_29

dehors c’est nuit de longtemps

les yeux vont pouvoir se clore
ils continuent la mémoire
de chaque couleur — l’absence

le feu même est endormi

au creux de l’âtre la cendre
trace ça et là des signes
mais nul ne peut les comprendre

un souffle renoue le songe


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :