invz_32

la lune des roseaux haute

et la haie plus sombre encore
de s’adosser au soleil
parmi l’hiver

le héron dans le pré proche

le froid le silence
et partout ce cri d’oiseau
qui fond sur sa proie

parmi les bêtes paisibles


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :